Sabrina Blouin  06 44 77 59 72              art.armorigene@gmail.com             Actualités et nouveautés

© Réalisé par Art Armorigène - Tous droits réservés

  • fb Art Armorigène
art-vibratoire.png

Dhikr

« lâ ilâha illâ Allâhou »

Calligraphie Kufi

Calligraphie arabe de style Coufique ou Kufi, rappelant qu' hors l'Unité rien n'existe

Octogone en faïence blanche fine, émaillée

ou peinte à l'aquarelle et/ou à l'acrylique et vernie à la cire d'abeille

Dimensions approximatives :Hauteur : 60 mm, largeur : 60 mm, épaisseur : 6 mm

Dans la spiritualité islamique, la représentation graphique du Divin n’est pas autorisée, de façon à éviter « l’humanisation » d’un concept au-delà des sens humains.

Cependant, à l’instar du Sanskrit, qui est une langue sacrée véhiculant l’enseignement spirituel de l’Inde antique, ou de la langue araméenne qui fut utilisée par Joshua/Jésus pour délivrer le message reçu par lui, les lettres du Coran sont sacrées, vibrantes d’énergie, magiques et créatrices/émettrice de vibrations sonores, mais surtout de lumière intérieure, réalisatrice de transformation au-dedans de soi et au dehors de soi, à la manière des Mantras.

Le Dhikr « lâ ilâha illâ Allâhou » qui signifie « il n’y a rien qui n’existe en dehors de Dieu, d’Allah, de la Vérité ou de l’Amour » est le mantra utilisé par la tradition islamique pour accéder aux sphères divines par l’alchimie intérieure.

La répétition infinie du Dhikr fut la voie spirituelle de nombreux maitres soufis à travers les siècles, les conduisant à l’extase et à l’illumination.

Les artistes et décorateurs des si beaux monuments dédiés au Divin ont donc développés, au fur et à mesure du temps, un très grand nombre de styles calligraphiques, dont l’écriture Coufique ou Kufi, ce qui leur permit de tapisser les murs des prières les plus puissantes, tout en respectant les rythmes et espaces des constructions, pour un résultat toujours changeant, magnifique et éternel.